Comptabilité immobilière

Un comptable en gestion locative est responsable de s’assurer que les loyers sont versés comme il se doit. Pour ce faire, elle établit et contrôle l’émission des factures, les règlements et les virements bancaires. Il fait état de toutes les situations de risque qui peuvent affecter les flux de trésorerie, ce qui permet de prendre les mesures appropriées pour éviter d’éventuels défauts de paiement. Les changements apportés à la législation et aux dispositions fiscales sont autant de facteurs qui peuvent nécessiter ces ajustements.

Quel est le cheminement de carrière d’un comptable immobilier ?

Trois ans d’expérience professionnelle sont un atout, surtout si acquis dans une agence ou une société immobilière. Le fait que vous ayez évolué dans cet univers est le meilleur moyen d’en savoir plus sur les spécificités de l’immobilier. Au même titre que les personnes qui souhaitent se lancer dans l’investissement immobilier il est primordiale de bénéficier d’une certaine expérience ou le cas échant de se former en permanence.

Quelles sont les qualités d’un comptable immobilier ?

La mission qui lui est confiée consiste, pour le comptable immobilier, en un entretien avec différentes catégories d’interlocuteurs. Il doit alors être en mesure d’adapter son discours à l’auditoire concerné. De plus, le comptable immobilier est une personne autonome qui doit être assez réactive pour faire face à toutes sortes de problèmes et de situations critiques.

Quel salaire un comptable immobilier peut-il s’attendre à recevoir ?

Au terme de cinq années d’expérience, il a droit à une rémunération de 33 à 35k€ par an. Quand un bâtiment est comptabilisé comme un actif d’une société, il faut évaluer séparément le bâtiment et le terrain. Le Conseil d’État a rendu en 2016 deux décisions sur l’évaluation foncière.

Principe de la comptabilité immobilière

Quand un bâtiment est comptabilisé, une partie de sa valeur doit être affectée à la construction et une autre au terrain. A défaut d’une règle impérative fixée par le plan comptable général, la société doit procéder à cette ventilation sous sa propre responsabilité. Ce système permet en effet d’augmenter le montant des amortissements. Ils encouragent également les entreprises à constituer des réserves pour financer des travaux de réhabilitation ou de reconstruction.

Par ailleurs, une telle ventilation réduit le résultat imposable, puisque l’amortissement réduit les impôts sans diminuer la trésorerie de l’entreprise.