L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est une mesure de la rentabilité d’une entreprise. Le terme EBE signifie qu’à la fin de l’exercice comptable, il reste un excédent par rapport à ce qui a été investi dans les équipements, les bâtiments et autres actifs fixes.

Cet excédent peut être attribué à :

  • Les bénéfices des ventes ou des services rendus ;
  • Les bénéfices des investissements ;
  • Les revenus des biens et droits détenus par l’entreprise.

L’excédent brut d’exploitation est un indicateur financier important qui permet de savoir combien d’argent une entreprise tire chaque mois de ses activités.

L’EBE (Excédent Brut d’Exploitation) est un indicateur financier qui figure dans le tableau des soldes intermédiaires de gestion. Il s’agit du ” cash flow ” de l’entreprise, avant de prendre en compte les effets de ses modes de financement.

L’Excédent Brut d’Exploitation permet de calculer le ratio ” EBE / Chiffre d’Affaires “, un bon indicateur financier qui va permettre au dirigeant de mesurer la rentabilité de ses activités, et d’affiner ses choix.

Lorsque ce ratio est élevé, il faut savoir que les ressources de l’entreprise proviennent du ” chiffre d’affaires “, et que les investissements ne représentent pas un important apport. Ce ratio est important pour savoir si une entreprise n’est pas trop endettée.

Comment se calcule l’excédent brut d’exploitation ?

L’Excédent Brut d’Exploitation se calcule à partir de la formule suivante :

Excédent Brut d’Exploitation = (Solde Intermédiaire de Gestion x 100) / Chiffre d’Affaires

Exemple : ” L’Entreprise X ” a réalisé un chiffre d’affaires pour l’année de 400 000 €. Le résultat intermédiaire est de 60 000 €. Le résultat net est de 20 000 €. Combien d’Excédent Brut d’Exploitation a-t-elle réalisé ?

L’Excédent Brut d’Exploitation est de : 20 000 x 100 / 400 000 = 5 %

L’EBE peut être calculé selon trois méthodes différentes en fonction de son mode de calcul : la valeur ajoutée, le chiffre d’affaires ou le résultat net comptable. Il est habituellement calculé en partant du compte de résultat.

L’excédent brut d’exploitation de l’entreprise est la capacité à générer des ressources de trésorerie uniquement grâce à ses activités. Il ne tient pas compte de la politique de financement de l’entreprise, de sa politique d’amortissement ou d’autres événements exceptionnels. L’excédent brut d’exploitation permet d’évaluer l’activité de l’entreprise en s’intéressant à ses activités opérationnelles.

L’excédent brut d’exploitation nécessite des calculs difficiles à appréhender pour les entrepreneurs non-spécialistes. Votre comptable ou expert-comptable le calcule pour vous si vous en faites la demande.

Notons que l’excédent brut d’exploitation n’est pas le même qu’un bénéfice net. Il est possible qu’une entreprise qui a réalisé un excédent brut d’exploitation, réalise un bénéfice net nul ou négatif.

L’Excédent Brut d’Exploitation est une mesure de la rentabilité financière qui permet de comparer l’efficacité financière de plusieurs entreprises dans le même secteur.

L’Excédent Brut d’Exploitation est un indicateur financier important qui permet de connaître le montant des rentrées de capitaux d’une entreprise chaque mois.

En résumé, L’EBE, ou excédent brut d’exploitation, est une mesure de la rentabilité réelle d’une entreprise. Il s’agit de la rentabilité qu’une entreprise dégage uniquement de ses activités, sans tenir compte de ses politiques d’investissement ou de financement.