Il existe de nombreux statuts juridiques possibles pour une entreprise. Cependant, les statuts ne sont pas tous adaptés au profil d’une entreprise. Il est important de se poser les bonnes questions avant de choisir son statut juridique, afin que celui-ci corresponde à tous les besoins et attentes des propriétaires.

Connaître les différents statuts juridiques

Ce n’est pas toujours le statut que vous pensez qui correspond à la réalité de votre entreprise. Il n’y a pas d’une statue qui correspond aux besoins de toute les sociétés, en effet chaque statut juridique convient parfaitement pour un type particulier d’entrepreneur. Il faut donc faire attention à bien choisir son statut juridique, car s’il est mal accordé aux besoins réels des entreprises cela peut engendrer beaucoup d’inconvénients pour l’entrepreneur et pour la société.

Les principaux statuts sont :

  •  EIRL
  •  SARL et l’EURL
  •  SAS et la SASU

Combien êtes vous dans le projet ?

C’est une question très importante car elle va permettre de choisir son statut juridique.

Si vous êtes seul et que vous démarrez votre entreprise, il est recommandé de se mettre en statut EIRL. Les statuts EURL et SASU peuvent également convenir. C’est à votre expert comptable de vous guider dans ce choix en fonction de différents paramètres.

Si vous êtes plusieurs, la SARL ou SAS sera le statut le plus approprié. Il est primordial que vous preniez en compte la taille de votre entreprise, qui détermine si elle sera une SARL ou une SASU.

Dans certains cas, la création d’une SA ou SNC sera plus appropriée. Là encore c’est le rôle de votre expert comptable de vous accompagner.

Avez-vous un patrimoine privé à protéger ?

Dans le cas où vous avez un patrimoine à protéger, il est recommandé de choisir une forme juridique qui vous permettra de limiter vos responsabilités en cas de problème. C’est encore bien plus important lorsque vous exercez une activité à risque.

Si vous n’avez pas de patrimoine à protéger, vous pouvez choisir le statut juridique qui vous convient sans avoir à faire attention aux conséquences pour votre patrimoine privé.

Pour autant, soyez prévoyant quant à vos projets à venir afin de bien intégrer cette notion de protection du patrimoine.

Sous quelle forme souhaitez-vous vous rémunérer ?

Le choix de votre statut juridique se fera également en fonction de vos besoins mensuels et de la forme de rémunération envisagée. Souhaitez-vous prendre un salaire tous les mois ? Souhaitez-vous vous rémunérer sous forme d’acompte ? Souhaitez- vous verser uniquement des dividendes ?

Ce sont autant de questions que vous devez vous poser avant de choisir le statut juridique qui sera le plus adapté à votre situation.

Bien souvent la rémunération sous forme de dividendes est utilisée par les entrepreneurs qui sont salariés à côté et qui bénéficie déjà d’une protection sociale.

Il est important de bien faire le tour de la question avec votre expert-comptable pour trouver la meilleure solution qui vous conviendra.

En conclusion

En faisant correctement le tour de la question, vous pourrez choisir le statut juridique qui correspondra à votre situation et qui répondra aux besoins de votre entreprise. Il faut donc faire attention au statut que l’on souhaite, car chaque statuts ont des avantages et inconvénients.

Le statut juridique choisi devra également correspondre au type d’activité de l’entreprise et au développement que vous envisagez. On pourra noter encore une fois de plus l’importance de faire un business plan pour bien matérialiser votre projet d’entreprise et vous aider dans vos décisions.

L’accompagnement de votre expert-comptable est indispensable afin d’être guidé et conseillé.

Pour une aide supplémentaire, vous pouvez également faire appel à des professionnels en création d’entreprise qui pourront vous aider si besoin sur toute question de statuts juridiques ou de fiscalité.